Nos anciens présidents:

 

1985-1987 Marcel Hurteau

1987-1989 Henri Marion

1989-1991 Robert Pelletier

1992-1993 Diane Tourangeau

1993-1996 Margot Marcotte

1996-1999 Pauline Neilson

1999-2000 Sylvie Dardé

2000-2004 Francine Deschamps

2004-2005 René Lachapelle

2005-2006 Robert Shryer

2006-2008 Gisèle Marion

2008-2010 Cécile Bertrand

2010-2012 Lise Levasseur

2012 à présent Francine Thuler

 

menu.pngacfo_coul.jpgforme_en-t%5Et_3956.jpg

ACFO-Champlain

acfo-champlain.org

Du 18 au 20 janvier 1910, mille deux cents délégués se rassemblèrent, au Monument national d'Ottawa pour affirmer leur intention de mener une lutte afin d'obtenir un droit qu'ils considéraient comme fondamental: l'acquisition d'écoles françaises en Ontario (ACFÉO) est née.

 

C'est en 1917, que l'ACFÉO eut son baptême de feu, lors de la crise du Règlement 17.  Des milliers d'écoliers réclamèrent l'intervention du gouvernement fédéral pour contrecarrer le Règlement 17.  Ce n'est qu'en 1927 que le Règlement fut abandonné, à la suite des recommandations du rapport Marchant-Schott-Côté.  Le français redevint alors la principale langue d'enseignement dans les écoles franco-ontariennes.  En 1969, l'ACFÉO fut baptisé l'ACFO.  À l'éducation, s'ajoutèrent d'autres enjeux de grande envergure tels que la santé, les arts et la culture.  En 1997, elle présenta un plan d'action et determina 32 objectifs qui gravitèrent autour de trois domaines principaux, à savoir; la politique, l'éducation et le bilinguisme.  De 1982 à 1984, l'ACFO mena une vaste opération communautaire et réussit à faire adopter un premier plan de développement global.

 

Du côté de Pembroke, c'est le 21 mai 1981 que des représentants de différentes organisations, telles que la FFCF, la Société St-Jean-Baptiste, le Centre des jeunes, le Conseil paroissial, la Caisse Populaire, les Louveteaux, le Centre Lajoie et le Centre culturel, se réunissaient au Centre Lajoie.  Le nom de: Association Francophone Régionale de Pembroke fut alors alloué à ce nouveau regroupement.

 

Ses buts principaux étaient de promouvoir la langue française dans la région et de réunir les fonds nécessaires pour la construction d'une salle communautaire.  Des dons furent reçus de la part des organismes présents.  Pour subventionner cette nouvelle association, les revenus de bingo furent consacrés à l'AFR de Pembroke, pour une période d'un an.  On sollicita, par ailleurs,  les paroissiens et les paroissiennes pour qu'ils accordent des dons qu'ils déposèrent dans le panier de quête, le dimanche.  Chaque association devait être représentée par deux membres avec un vote par association.  M. Darcy Pellerin devint son premier président, Mme Lodivine Boire, la première secrétaire.

 

En 1982, l'idée de se joindre à l'ACFO, commence à mijoter parmi les francophones.  En 1983, l'ACFO accepte la demande d'adhésion de l'AFR de Pembroke et l'AFR de Pembroke devint l'ACFO du comté de Renfrew.  Le 26 juillet 1984, fut la date officielle de l'ouverture du bureau au 351, rue Christie à Pembroke.  Le 31 août 1985, l'ACFO déménage son bureau au 303, rue James à Pembroke, où elle y demeure jusqu'à aujourd'hui.

 

C'est le 14 septembre 1987 qu'on parla pour la première fois de changer le nom de l'ACFO-Renfrew à l'ACFO-Champlain.  C'est le premier novembre de cette même année que l'ACFO-Champlain vit le jour.

 

Les objectifs de l'ACFO-Champlain sont toujours inébranlables, puisqu'ils prônent la promotion du français, l'épanouissement de la communauté franco-ontarienne dans les domaines de la santé, l'éducation, la politique et la préservation de notre héritage culturel.  Son logo n'est autre que la fleur de lys qui symbolise la collectivité d'expression française et le trille représentant l'Ontario.